Gbagbo, l’acquittement qu'on pouvait prédire

Onderzoeksoutput: Working paper/discussiepaperWebartikelWetenschappelijkpeer review

Samenvatting

Le 1er février, la chambre d’appel de la Cour pénale internationale décidera si elle confirme la remise en liberté de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, acquittés le 15 janvier par une chambre de première instance. L’universitaire Thijs Bouwknegt revient sur cette affaire qui a ébranlé la CPI et gravement mis en cause le bureau du procureur. Car la conclusion de ce dossier était annoncée dès le début, dit-il.
Originele taal-2Frans
StatusGepubliceerd - 31 jan 2019

Citeer dit